Marie Caffari

marie_web

Marie Caffari est spécialiste en littérature contemporaine. Elle dirige l’Institut littéraire suisse à la HEAB. Elle est responsable du projet de recherche Ecrire en dialoguant : le mentorat littéraire, une instance auctoriale (2014-2017), avec Johanne Mohs (direction du projet), Katrin Zimmermann (collab. scientifique) et Clara Curchod (assistante).

Marie Caffari a suivi une formation universitaire en littérature française, allemande et russe; elle a fait un doctorat en littérature contemporaine à l’Université de Londres (Queen Mary College), sur les relations entre textes et images dans l’oeuvre de Michel Butor. A la HEAB, elle dirige depuis 2006 l’Institut littéraire suisse et le Bachelor en écriture littéraire. Elle y enseigne aussi dans les modules de théorie et de contextualisation. Elle a accompagné deux projets de recherche de la HES BE des pôles de recherche Interprétation (Musiktheater in Migration, 2009-2010) et Intermédialité (Mentoratsbeziehungen, 2011-2011) et dirige actuellement le projet Ecrire en dialoguant : le mentorat, une instance auctoriale dans le pôle de recherche Intermédialité de la HEAB (le projet est financé par le FNS jusqu’en 2017).

Le projet Ecrire en dialoguant examine les processus littéraires dans des situations de « mentorat », dans des formations universitaires en création littéraire et dans le domaine de l’édition. Dans ces situations, un mentor ou une menta accompagne de manière continue le développement d’un travail littéraire en vue de sa présentation à une évaluation (dans une haute école) ou d’une publication (maison d’édition). Auteur-e et mentor/menta dialoguent ainsi intensément sur le texte durant sa création. Quel est l’impact de ce dialogue sur les processus de travail littéraire? Comment se manifeste-t-il dans le texte même? Quelles sont les idées ou les concepts significatifs dans ce travail? La position ou l’identité de l’auteur-e sont-elles des questions significatives au cours de cet accompagnement? Comment, concrètement, le travail du texte (ré)agit-il dans/à ce dialogue? Ce dialogue est-il significatif pour la définition d’une auctorialité contemporaine? Ces questions et d’autres encore se posent dans l’analyse de versions successives de textes littéraires et des entretiens les encadrant. Le matériau examiné dans le projet de recherche est prélevé à l’Institut littéraire suisse (trois duos mentor/menta-étudiant-e sont actuellement suivis), dans le Bachelor en écriture littéraire de la HEAB; des textes et entretiens seront aussi suivis puis analysés dans le Master en création littéraire de l’Université de Paris 8 et dans le Master in Creative Writing, de la University of East Anglia, à Norwich en Grande-Bretagne. Des interviews avec les protagonistes de ces travaux viendront compléter ces données. Dans un autre volet de la recherche, le travail entre éditeur/éditrice et auteur-e sera examiné, principalement dans des maisons d’édition en Allemagne, où le travail suivi entre un/une LektorIn et un-e auteur-e est courant.

Le projet intervient au croisement d’un questionnement théorique sur l’auctorialité contemporaine et de l’analyse de pratiques littéraires actuelles – dans des formations en création littéraire (dont l’influence n’est plus seulement limitée au monde littéraire anglo-saxon ou germanophone, mais s’établit aussi en France et en Suisse, dans le domaine littéraire de langue française). Il examine également les processus de travail littéraire dans le champ de l’édition, lui aussi en mutation. Les résultats du projet intéressent donc à la fois chercheurs et praticien-ne-s du champ littéraire contemporain; ils porteront un nouvel éclairage sur les pratiques littéraires contemporaines, le mentorat notamment – une pratique largement répandue, mais rarement décrite d’un point de vue littéraire.

Un colloque réunissant chercheurs/chercheuses en création littéraire et auteur-e-s sera organisé en 2016 et permettra de faire le point sur la recherche en cours.

(Marie Caffari, février 2015)


Organisationseinheit: Direktion, Schweizerisches Literaturinstitut
Funktion: Fachbereichsleiterin, Professorin und Forschungsdozentin
Telefon: +41 31 848 39 02
Advertisements